Ásta de Jón Kalman Stefánsson, l’urgence poétique

En venant au monde, Ásta nourrit l’espoir de ses parents, Sigvaldi et Helga : ces derniers décident de lui donner le même nom qu’un personnage de Gens Indépendants, roman islandais du prix Nobel de littérature, Halldor Laxness. Helga voit aussi un rapprochement avec le mot « ast », signifiant « amour » en islandais. Dans ce dernier roman de Jón Kalman Stefánsson, auteur de la trilogie Entre ciel et terre, La tristesse des anges et Le cœur de l’homme, les histoires se croisent et forment une toile narrative complexe.

Einar Mar Guðmundsson, Les rois d’Islande

     Douzième roman de Einar Már Guðmundsson traduit en français par Eric Boury aux éditions Zulma, l’histoire des Rois d’Islande traverse les époques dans une fresque foisonnante de personnages. Figure de proue de la littérature contemporaine islandaise, lauréat du prestigieux Grand prix de littérature du Conseil nordique, sa dernière œuvre nous ouvre les portes de … Lire la suite de Einar Mar Guðmundsson, Les rois d’Islande

L’Île de Sigriður Hagalin Björnsdottir, coupés du monde

Imaginons ceci : L’Islande se retrouve tout à coup sans nouvelles du monde extérieur, isolée au milieu de l’océan Atlantique Nord, avec un peuple d’environ trois-cent mille habitants devant apprendre à survivre sur une terre imprévisible. L’île, publié aux éditions Gaia et traduit par Éric Boury, est le premier roman de Sigríður Hagalín Björnsdóttir, journaliste islandaise. … Lire la suite de L’Île de Sigriður Hagalin Björnsdottir, coupés du monde